Suisse Un projet pilote prévoit un répit pour les sols

2018-08-09

Suisse  Un projet pilote prévoit un répit pour les sols
Les sols asséchés pourraient un peu se rétablir d'ici fin août d’après une prévision à trente jours de la sécheresse, émise pour la première fois par l'Institut fédéral de recherches WSL.

La prévision de WSL se base sur des données en temps réel, dans le cadre d'une opération-pilote de trois semaines. Cette dernière, dont l'objectif est de montrer si les prévisions de sécheresse à long terme feront leurs preuves dans la pratique, débute jeudi, annonce un communiqué du WSL.

Le groupe Prévisions hydrologiques de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL publie depuis 2012 des prévisions du déficit hydrique limitées à cinq jours. Il s'agit de la période pendant laquelle les modèles météorologiques peuvent annoncer avec suffisamment de certitude les précipitations susceptibles de causer des inondations.

Dans divers projets de recherche, les hydrologues du WSL ainsi que leurs collègues de MétéoSuisse et de l'ETH Zurich ont pu montrer que des prévisions à plus long terme en cas de périodes d'étiage et de sécheresse du sol seraient à la fois réalisables et utiles. Les études ont montré qu'en cas de sécheresse les prévisions, même au-delà de vingt jours, offrent la possibilité de se préparer à un prochain manque d'eau.

En raison de la situation actuelle, les hydrologues du WSL, avec l'accord de MétéoSuisse, viennent d'alimenter leur modèle hydrologique avec les calculs actuels du modèle à trente jours du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT). Ils poursuivront ce projet pilote au cours des trois prochaines semaines.

Les prévisions – prudentes – pour les trois prochaines semaines, montrent une légère augmentation de l'humidité du sol jusqu'à la fin du mois, en particulier dans les Alpes et en Suisse occidentale. Cependant, le débit des cours d'eau et les réservoirs souterrains peu profonds, dans lesquels l'eau de pluie s'accumule avant de se déverser lentement dans les cours d'eau, resteront aussi bas qu'au cours des dernières semaines. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2018, 12h14



Partager via Whatsapp