Votations Le foie gras de Nantermod écœure les Internautes

2018-09-14

Votations  Le foie gras de Nantermod écœure les Internautes
Le député valaisan a balancé sur Twitter un drôle d'argument pour combattre les initiatives alimentaires du 23 septembre.

Le débat sur les deux initiatives alimentaires qui seront soumises au peuple le 23 septembre fait rage, avec des arguments étonnamment variés des deux côtés. Le conseiller national Philippe Nantermod (PLR/VS) a décidé d'apporter sa pierre à l'édifice en postant jeudi sur Twitter ceci:

Avec l’initiative « fair food », les animaux élevés dans des conditions interdites en Suisse ne pourront plus être importés. Comme les poulets en batterie.

Bien. Mais alors il est clair que le foie gras à Noël, c’est tintin.

Non le 23 septembre.

— Philippe Nantermod (@nantermod) 13 septembre 2018 .

Et si d'après lui ça sent le sapin pour le foie gras à Noël, son intervention a foutu les boules à plus d'un Internaute si l'on en croit les nombreuses réponses qui ont suivi. Florilège:

«Faudra se rabattre sur les huîtres et le caviar.»

«Est-ce que le diminutif affectueux de Nantermod c'est «Nanti»?»

«Donc on garde le foie gras, mais on laisse nos paysans se suicider devant la concurrence déloyale de l'étranger? Allez banco!»

«Oh zut plus de tomates sans goût hors saison récoltées par des presque esclaves sous payés en Espagne!»

Pire que la gauche caviar

«On peut penser comme vous. Mais l’assumer avec un tel cynisme me choque.»

«3x oui et non au PLR foie gras qui est pire que la gauche caviar.»

«Il faudra donc me résigner à voter oui! Pas de foie gras et pas d’ultra-libéralisme? Joyeux Noel à tous!»

«Je voterai non le 23, mais je ne suis vraiment pas certain que le foie gras soit le bon argument, en 2018.»

Le Valaisan a tout de même essayé de répondre à certains:

J’ai fait des débats, des émissions de radio, etc. sur ces initiatives et le libre échange est au centre. Seulement, on a peu d’exemples précis de ce que l’on perd avec en terme de diversité. Le foie gras est un bon exemple.

— Philippe Nantermod (@nantermod) 13 septembre 2018

Ou encore:

Sans foie gras, l'ultra-turbo-néo-libéralisme perd toute sa saveur.

— Philippe Nantermod (@nantermod) 13 septembre 2018

Mais c'est peut-être le site satirique «(Pas)LeTemps» qui a eu le mot de la fin:

Philippe Nantermod ce whistleblower sans concession, ce survivaliste de l’extrême.

Soutenons cette lutte : #DuFoieGrasPourNantermod pic.twitter.com/2AwI3pMllk

— (pas)LeTemps (@pasLeTempsCH) 13 septembre 2018

En résumé:

(Le Matin)

Créé: 14.09.2018, 15h40



Partager via Whatsapp