Scandinaves assassinées La mère du meurtrier genevois présumé le défend

2019-01-09

Scandinaves assassinées  La mère du meurtrier genevois présumé le défend
La maman du Genevois arrêté au Maroc pour la mort de deux jeunes Scandinaves a nié toute implication de son fils dans ce meurtre atroce.

Souvenez-vous: un Suisse de 25 ans a été arrêté fin décembre au Maroc dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat, peu avant Noël, de deux touristes scandinaves. L'homme était un Genevois de Versoix soupçonné de s'être radicalisé. Il avait un casier judiciaire dans le canton de Genève pour divers méfaits commis entre 2007 et 2013. Mais sa mère nie toute implication de son fils dans l'atroce meurtre.

«Tout ce qu'ils disent de lui est un mensonge», a-t-elle déclaré au journal espagnol El Mundo. «C'est impossible, Kevin, sa femme et mon petit-fils sont venus en Suisse le 15 décembre et y sont restés jusqu'au 19 décembre», explique-t-elle. «Ils voulaient renouveler des papiers pour qu'ils puissent continuer à venir en Europe et retourner immédiatement au Maroc, continue-t-elle. Or les meurtres ont eu lieu le 17», souligne-t-elle.

«Mauvaise jeunesse»

L'homme avait quitté la Suisse pour s'installer au Maroc en 2015, selon Fedpol. Il avait été condamné pour infraction à la loi sur les stupéfiants, vol, cambriolage, dommages à la propriété, agression et violence conjugale. Mais selon le site marocain le360, il avait aussi projeté de s'attaquer à une bijouterie à Genève «pour financer son équipée djihadiste et octroyer le reste de son butin au groupe djihadiste Etat islamique (EI). lire la suite

Partager via Whatsapp