Suisse Les chevaux de Troie seront plus chers que prévu

2019-01-10

Suisse  Les chevaux de Troie seront plus chers que prévu
Le Contrôle fédéral des finances (CDF) prévient que les programmes du type «GovWare» coûteront davantage que prévu. A moins de revoir à la baisse leur performance.

L'achat de programmes du type «GovWare», dits «chevaux de Troie gouvernementaux», sera plus coûteux que prévu. Il faut s'attendre à des dépenses plus élevées ou à des performances plus faibles, selon un rapport du Contrôle fédéral des finances (CDF) publié mercredi.

Le CDF a examiné trois projets clés dans le domaine des technologies de l'information, dont le programme de surveillance des télécommunications. Il s'agit notamment d'adapter la surveillance aux évolutions techniques et aux nouvelles tâches réglementaires.

La loi révisée sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication permet, entre autres, aux autorités de poursuite pénale d'introduire clandestinement des chevaux de Troie dans des ordinateurs afin, par exemple, d'écouter des conversations sur Skype. Cela n'est admissible que dans le cadre d'une procédure pénale et uniquement dans le cas d'infractions graves.

Incertitude sur les coûts lire la suite

Partager via Whatsapp