Genève Cabotage à l'aéroport: les taxis genevois en grève

2019-01-10

Genève  Cabotage à l'aéroport: les taxis genevois en grève
Les chauffeurs ont interrompu leurs courses à Genève Aéroport pour dénoncer le laxisme des autorités face aux transporteurs illégaux étrangers effectuant des courses vers les stations de ski.

Dès 8 heures, une centaine de taxis se sont relayés pour occuper à tour de rôle les parkings de l'aéroport. Ce mouvement a été décidé par la base, a expliqué son porte-parole Mohammed Ghabi. Les chauffeurs protestent contre le cabotage intensif effectué à l'aéroport par des véhicules sans autorisation provenant de France, Lituanie, Hongrie, Estonie ou autres pays.

«C'est du travail au noir,» a souligné Salvador Perez, président de la Société coopérative de concessionnaires indépendants de taxis. Ces transporteurs acheminent des milliers de personnes vers les stations vaudoises, valaisannes ou françaises, sans payer ni TVA, ni charges sociales, et sans tachygraphe. Ils proposent une course vers Chamonix (F) à 35 euros, des tarifs que les taxis suisses ne peuvent pas concurrencer.

Les chauffeurs demandent à la direction de Genève Aéroport, souverain en la matière, qu'un contrôle permanent soit organisé par le biais d'une police des taxis et de l'Office cantonal de l'inspection et des relations du travail. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2019, 13h06



Partager via Whatsapp