Lausanne Manif à Swiss Expo: «Ça va saigner!»

2019-01-11

Lausanne  Manif à Swiss Expo: «Ça va saigner!»
A la veille de la manifestation des antispécistes au salon bovin, certains exposants semblent prêts à en découdre. Les organisateurs de Swiss Expo se veulent toutefois rassurants.

Samedi 12 janvier s’annonce électrique devant la grand-messe agricole lausannoise. L’association Pour l'Égalité Animale (PEA) appelle ses sympathisants à manifester. En réponse, Ruben Ramchurn, vice-président de l’UDC du Jura Nord-Vaudois organisera «un barbecue de la liberté». Entre les plus belles tétines bovines, la tension est déjà palpable à Swiss Expo.

En amont du rassemblement de PEA, un groupe de jeunes agriculteurs annonce la couleur: «ça va saigner!» Plus loin, deux paysans déclarent: «il ne faudrait pas que les végans viennent nous chatouiller, nos pelles ne sont pas loin.» Pour André, boucher de formation et conseiller en vente, les manifestants nuisent à l’image de la Confédération. «Swiss Expo est un salon international. La Suisse est un pays renommé avec des normes de protection animale strictes. Les véganes viennent semer la zizanie ici et nuisent à notre pays.»

Méfiance et provocation

En discutant dans les rangs de la foire, un éleveur méfiant demande à voir notre carte de presse. Une fois présentée, il s’en ira, remonté, en nous accusant d’officier pour des médias véganes. André, lui, ne travaille sur le salon que jusqu’à ce vendredi. Adepte du franc-parler, il dit toutefois être prêt à revenir samedi pour soutenir les producteurs et se défendre, si besoin, contre ces «connards de véganes». Un peu plus loin dans la discussion, il concède qu’il préférera regarder le compte rendu des événements de loin dans les médias. «Il vaut mieux que je ne sois pas là. S’il y en a un qui me touche, je le démolis, il est mort.» lire la suite

Partager via Whatsapp