Suisse Accord-cadre: un non toucherait la recherche

2019-02-05

Suisse  Accord-cadre: un non toucherait la recherche
Les chercheurs helvétiques craignent qu'un rejet de l'accord-cadre institutionnel avec l'UE ait des conséquences négatives pour la recherche suisse.

Les chercheurs helvétiques s'inquiètent de la place de la Suisse dans le nouvel accord de recherche «Horizon Europe» 2021-2027. Joël Mesot, président de l'ETH Zurich (ETHZ), a cependant déclaré mardi que le programme de recherche de l'UE ne faisait pas partie de l'accord-cadre. Il s'est exprimé devant les journalistes en marge d'une réunion à Bruxelles.

Martin Vetterli, président de l'EPFL et Gian-Luca Bona, directeur de l'Empa, ont toutefois dit craindre qu'un non à l'accord-cadre n'entraîne des restrictions sur l'accord de recherche «Horizon Europe». En effet, la Commission européenne a introduit une nouvelle catégorisation des pays tiers dans son projet «Horizon Europe».

Craintes des EPF

La Suisse ne figure plus dans la catégorie un avec la Norvège, le Liechtenstein et l'Islande, mais a passé dans la catégorie quatre. Selon Bruxelles, cela ne change rien pour la Suisse qui a toujours la possibilité de conclure un accord d'association, exactement comme c'est le cas aujourd'hui pour «Horizon 2020». lire la suite

Partager via Whatsapp