Thurgovie Les parents d'enfants parlant mal allemand à la caisse?

2019-02-12

Thurgovie  Les parents d'enfants parlant mal allemand à la caisse?
Le canton de Thurgovie a lancé une initiative pour faire changer la Constitution fédérale et faire payer aux parents les cours de mise à niveau en langue de leurs bambins.

L'école va-t-elle rester gratuite? Le canton de Thurgovie pourrait briser ce tabou. En effet, les parents étrangers dont les enfants maîtrisent mal la langue de leur école pourraient devoir payer de leurs poches les cours de mise à niveau: après avoir adopté une motion correspondante en octobre, le parlement thurgovien a validé en janvier une initiative cantonale qui veut modifier la Constitution fédérale en ce sens. Le projet cible les parents qui ont «négligé l'intégration de leurs enfants». Il veut les faire passer à la caisse non seulement pour les cours d'allemand, mais aussi pour les coûts de traduction lors de rencontres avec les parents.

Car les problèmes linguistiques des enfants dans le canton sont criants, selon le «Tages-Anzeiger», mardi. Ainsi, à Frauenfeld, plus d'un tiers des élèves en école enfantine doivent prendre des cours d'allemand. Presque la moitié a pourtant un passeport suisse. Dans le village de Sirnach, 7800 habitants, 75% des bambins qui suivent des cours de langue sont issus de familles vivant depuis plus de 10 ans en Suisse. «De ceux-là, on pourrait s'attendre à ce que leurs enfants parlent allemand», critique le directeur d'école et député UDC Urs Schrepfer.

Promouvoir l'intégration

Du coup, le responsable en est persuadé: la menace de faire payer les cours d'allemand portera ses fruits. Selon lui, elle permettra de doubler la fréquentation des enfants aux cours de langue préscolaires. Pour deux des motionnaires, Hanspeter Heeb (Vert'lib) et Kilian Imhof (PDC), la mesure aura également un effet psychologique. A leurs yeux, il s'agit surtout d'un levier pour promouvoir l'intégration. lire la suite

Partager via Whatsapp