Assurances sociales Un tour de vis de plus pour les tricheurs au social

2019-03-14

Assurances sociales  Un tour de vis de plus pour les tricheurs au social
Le Conseil national a accepté jeudi par 126 voix contre 51 un projet ciblant les abus de ceux qui sont à l'aide sociale.

Les assurances sociales devraient pouvoir bloquer la rente d'un rentier ayant émigré pour échapper à la prison, et certains recours deviendront payants. Au grand dam de la gauche, le National a accepté jeudi le projet.

Le dossier retourne au Conseil des Etats lundi pour quelques divergences, mais les deux Chambres sont d'accord sur l'essentiel. En novembre, le peuple a soutenu à 64,7% un projet permettant aux assureurs de recourir à des détectives privés pour traquer les abus. Le projet en suspens doit compléter l'arsenal.

Les prestations pourront être suspendues à titre provisionnel s'il y a des motifs sérieux de soupçonner que l'assuré perçoit une prestation indue ou s'il a manqué à son obligation de renseigner. Les assurances le font déjà, mais les tribunaux ne s'accordaient pas sur le sujet, faute de base légale claire.

Paiement suspendu lire la suite

Partager via Whatsapp