Suisse Accord-cadre: Paul Rechsteiner veut attendre

2019-03-14

Suisse  Accord-cadre: Paul Rechsteiner veut attendre
Pour l'ancien patron de l'USS, le Conseil fédéral fait une erreur en voulant conclure un accord-cadre avec Bruxelles. Alors que l'UE est obsédée par le Brexit.

Paul Rechsteiner (PS/SG) s'en prend au Conseil fédéral dans le dossier de l'accord institutionnel avec l'Union européenne (UE). Le conseiller aux Etats et ex-dirigeant de l'Union syndicale suisse (USS) estime que le gouvernement a mal choisi son calendrier.

«Dans une situation où le Brexit éclipse tout, la Suisse ne peut pas obtenir un bon accord. Tant que le Brexit n'a pas été résolu, Bruxelles ne présentera pas une proposition qui tienne compte de la Suisse», explique-t-il dans une interview parue dans l'«Aargauer Zeitung».

Il prévient toutefois que la position de la Suisse à Bruxelles pourrait se trouver notablement affaiblie si le peuple devait approuver l'initiative de l'UDC contre la libre circulation des personnes. «La Suisse, comme la Grande-Bretagne aujourd'hui, serait alors au pied du mur et elle connaîtrait une situation identique au Brexit.» Roberto Balzaretti épinglé

Pas question non plus de signer un accord-cadre sur le dos de la protection des salaires. Et Paul Rechsteiner de critiquer le secrétaire d'État Roberto Balzaretti, qui «poursuit simplement sa campagne de propagande pour affaiblir la protection salariale». lire la suite

Partager via Whatsapp