Malversations Un ex-directeur du FMI condamné à Bellinzone

2019-03-14

Malversations  Un ex-directeur du FMI condamné à Bellinzone
Jacques de Groote a été condamné pour escroquerie, dans le cadre de l'affaire dite MUS, du nom de la société minière tchèque, qui avait été privatisée dans les années 90.

Selon l'arrêt publié ce jeudi, l'ancien haut fonctionnaire international, qui est âgé de 92 ans, écope d'une peine pécuniaire de 230 jours-amendes à 170 francs, avec sursis. Une créance compensatrice de 20'000 francs en faveur de la Confédération est mise à sa charge.

Jacques de Groote est également tenu de participer à hauteur de 20'000 francs aux frais de la cause qui totalisent 519'000 francs. Ce jugement n'est pas définitif et peut être attaqué devant le Tribunal fédéral.

L'ancien directeur du FMI Jacques de Groote a ainsi été condamné pour escroquerie. Le Tribunal pénal fédéral l'a acquitté en revanche des chefs d'accusation de blanchiment et de gestion déloyale.

Accusé réentendu lire la suite

Partager via Whatsapp