Partenariat Resiliam aide l’enfance meurtrie par des drames familiaux

2019-03-15

Partenariat  Resiliam aide l’enfance meurtrie par des drames familiaux
L’association genevoise, soutenue par la Loterie Romande, permet à des jeunes de retrouver un équilibre quand des proches meurent ou sont frappés par des graves maladies.

Resiliam se distingue des organisations qui viennent en aide à des jeunes souffrant d’affections diverses. Sa vocation ne consiste pas à soutenir un enfant, un ado ou un jeune adulte frappé lui-même par un handicap ou une maladie incurable. Non, l’association genevoise à but non lucratif, fondée en 2012 et reconnue d’utilité publique par l’État de Genève, propose à des mineurs confrontés à des maladies graves, des handicaps ou un décès d’un proche de retrouver rapidement le meilleur équilibre possible. «Nous leur apportons un appui, 365 jours par an, souligne Marie-Christine Rey, cofondatrice de l’association avec Marie-Dominique KIng, ce qui nous permet de répondre rapidement aux demandes des familles ou à celles émanant du réseau médico-social genevois avec lequel nous collaborons.»

L’association dispose d’une équipe, formée de deux infirmières spécialisées en oncologie et en soins palliatifs et deux psychomotriciennes qui travaillent à temps partiel. Elles peuvent intervenir aussi bien en milieu hospitalier, à domicile ou dans les locaux de l’association. «Nous adaptons nos interventions aux besoins des enfants, poursuit la cofondatrice. Nous leur proposons des suivis en famille ou en petits groupes. Nos prestations sont gratuites et entièrement libres de démarches administratives».

Au fil des ans, les demandes ont augmenté. L’an passé, 66 familles, ce qui représente plus de 130 enfants, ont bénéficié des prestations de Resiliam. «La plupart du temps, poursuit Marie-Christine Rey, les enfants sont persuadés que le malheur qui leur arrive est de leur faute. Nous devons les soulager en premier de ce sentiment de culpabilité.»

La LoRo présente depuis le début lire la suite

Partager via Whatsapp