News piquantes Et si, au vol, on renommait Donald Trump?

2019-04-15

News piquantes  Et si, au vol, on renommait Donald Trump?
Un président qui décolle, un officier qui s'égare, des lapins, des singes, des crocos: il est temps de sauver la planète ou de lire l'actu décalée du jour.

Donald Trump aime se mêler de tout, même s'il n'y connaît rien. Mais bon, il est président des États-Unis, alors il a le droit. Il vient de donner des conseils sur Twitter à Boeing, suite aux deux crashs de ses 737 Max. «Si j'étais Boeing, je réparerais le 737 MAX, j'ajouterais de nouvelles super caractéristiques et je donnerais une nouvelle image à l'avion avec un nouveau nom. Mais encore une fois, qu'est-ce que diable j'y connais?» a-t-il écrit. Il n'est pas allé jusqu'à proposer un nom, mais ce ne sera pas «Donald», car Trump, lui, a su décoller (et déconner aussi) et tient encore en l'air. L'atterrissage risque en revanche d'être plus délicat. Mais si son image devait encore se dégrader avant la présidentielle, il pourra toujours tenter de changer de nom. Michel Pralong

Une votation de m....

Notre chef de l'armée, pour un temps encore, s'est exprimé vendredi dernier devant une centaine de personnes, gradés, politiciens et acteurs économiques à Ittingen (SG). Le journal local, «Untersee Nachrichten», était présent. Philippe Rebord a abordé la problématique du durcissement du service civil et de l'éventualité d'un référendum des socialistes et des Verts. Au cas où celui-ci aboutirait, il a qualifié l'exercice de «votation de merde». On mettra ce dérapage sur le compte de sa thrombose de m.... qui l'oblige à démissionner. Eric Felley

Lapin justifie les moyens

Le Vert genevois Yves Herren a pris le train (c'est bien, pour un Vert) ce lundi, pour y croiser... des lapins. Enfin, cela semble plutôt des humains déguisés en lapins. Il a posté la photo sur Facebook, tout en n'étant pas dupe: il sait que c'est un coup marketing des CFF pour dire que, durant le week-end de Pâques, les employés des shops dans les gares ne rouleront pas les œufs, puisqu'ils continueront à bosser. Sacrés CFF: après le coup de la panne, le coup du lapin. (MP)

Racisme

L’auteur de cris de singes entendus lors du match entre Dijon et Amiens a été identifié et placé sous le statut de témoin assisté, relate la presse française. Ce n’est pas un gorille, ni un chimpanzé, ni un bonobo. C’est la honte mais il s’agit à nouveau d’un humain. Renaud Michiels

Pet dans l'eau

Enfin une bonne nouvelle du côté du réchauffement climatique: l'Office fédéral de l'environnement annonce ce lundi que les émissions de gaz à effet de serre ont baissé en Suisse. Sauf que ce sont des chiffres de... 2017. Il a donc fallu presque un an et demi pour les analyser. Quand le canton de Vaud décrète l'urgence climatique, cela n'affecte visiblement pas l'OFEV. Qui est loin de mettre pleins gaz. (MP)

Croco libidineux

En Floride, de plus en plus d’alligators s’invitent dans les rues, les piscines ou même les maisons, rapporte le HuffingtonPost. Qui précise qu’en ce moment ils sont affamés et que leur libido est au sommet. En Floride, les citoyens doivent se poser d’étranges questions: vaut-il mieux être bouffé ou violé par un alligator?… (RM)

Les gilets bleus à Lausanne

Mais que font-ils ? Lundi matin sur le Pont Chauderon à Lausanne, la police a participé à la manifestation contre le réchauffement climatique avec le groupe Extinction Rebellion. Cette organisation a décidé d'interrompre la circulation pour demander une société à zéro gaz à effet de serre en 2025. Tout d'abord sceptiques, ces policiers ont regardé faire sans bouger. Qui ne dit mot consent, dit l'adage. Image Twitter. (EF)

Un pont plan

Le mouvement Extinction Rebellion compte bloquer les routes de Londres durant trois jours. À Lausanne, cela n'a été qu'une heure et un seul pont. Un seul, oui, mais celui de Chauderon. Pas bête de l'empêcher de bouillir. (MP)

(Le Matin)

Créé: 15.04.2019, 16h57



Partager via Whatsapp