Suisse Les CFF empoignent le dossier de la ponctualité

2019-04-18

Suisse  Les CFF empoignent le dossier de la ponctualité
Les chemins de fer fédéraux ont lancé un groupe de travail pour plancher sur des mesures visant à améliorer la ponctualité des trains.

La réputation de ponctualité des trains en a pris un coup l'an dernier. Selon des chiffres des CFF, les trains sont arrivés moins souvent à l'heure en 2018 que les années précédentes et la ponctualité est tombée à 90,1%. Celle-ci a même été jugée insatisfaisante au Tessin et en Suisse romande. La situation est telle que les CFF auraient décidé de prendre les choses en main, selon l'«Aargauer Zeitung».

La direction du groupe aurait mis le sujet sur la table lors d'une réunion spéciale, affirme le journal. Et elle aurait décidé d'une série de mesures pour améliorer la situation. A commencer par la mise en place d'un groupe d'experts composé de cadres de plusieurs divisions. Ils seront chargés d'analyser la situation et de proposer des actions concrètes pour garantir la ponctualité. Selon l'«Aargauer Zeitung», le plan devrait être présenté à l'interne fin mai.

Notifications sur les smartphones?

Par ailleurs, les CFF réfléchiraient à mieux informer les passagers sur les retards des trains. Jusqu'ici, ils ne publiaient des chiffres qu'une seule fois par année, avec des calculs globaux, sans indiquer les lignes les plus concernées. Le pendulaire n'avait donc jamais d'informations sur la ponctualité des trains sur son itinéraire. Hic: depuis 2017, une plateforme privée, Puenktlichkeit.ch, s'est chargée de faire ce travail, dévoilant ainsi d'importants retards sur les grandes lignes, au grand dam des CFF qui estiment avoir perdu «la main sur la communication».

Du coup, les CFF souhaitent à l'avenir fournir des informations plus transparentes et plus précises sur la ponctualité. Ils serait ainsi prévu de mettre à niveau l'application pour smartphone avec des notifications pour prévenir les utilisateurs en cas de retards sur leur ligne.

Question du matériel roulant

Toujours selon l'«Aargauer Zeitung», le conseil d'administration va renforcer son groupe interne dédié à la ponctualité. Ce dernier sera en charge de prendre en compte dans l'équation la question matériel roulant. Car aujourd'hui, explique le journal, les CFF sont obligés d'utiliser des trains anciens et moins fiables sur certains goulets d'étranglement, avec les risques que cela comporte.

Le défi est donc immense pour les CFF. Maintenir la ponctualité est déjà difficile, mais l'améliorer s'avérera une tâche titanesque, notamment en raison de l'état du réseau ferroviaire suisse. Les travaux d'entretien indispensables obligeront en effet le groupe à fermer des lignes et à faire faire des détours à leurs trains. Les utilisateurs n'ont donc pas fini de s'énerver...

(nxp)

Créé: 18.04.2019, 09h10



Partager via Whatsapp