Recherche L'UE stoppe un fonds de recherche, l'EPFL trinque

2019-05-15

Recherche   L'UE stoppe un fonds de recherche, l'EPFL trinque
Bruxelles a donné un coup d'arrêt à son programme géant de financements «FET Flagships». Le projet de l'EPFL Time Machine est directement touché.

La Commission européenne a décidé de stopper le processus de sélection de ses prochains programmes de recherche géants «FET Flagships». Six projets, dont un suisse, sont touchés. La décision a été arrêtée au mois de mars, indique mercredi la revue Science.

Un milliard sur dix ans

Parmi les six finalistes de cette sélection figurait TimeMachine de Frédéric Kaplan, du Laboratoire d'humanités digitales à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Le projet visait à cartographier 2000 ans d'histoire européenne et transformer archives ainsi que collections de musée en un système d'informations digitales.

Les six finalistes avaient déjà reçu un million d'euros chacun pour développer leur projet. Ils pouvaient miser sur un milliard d'euros sur dix ans.

Interrogé dans Science, Kurt Vandenberghe, directeur de la politique de recherches au sein de la Direction général de la recherche et de l'innovation à Bruxelles, justifie la décision par «un trop grand nombre d'instruments et d'approches de financement différents». Les Flagships déjà en cours, comme le Human Brain Project, ne sont pas concernés par cette décision. (ats/nxp)

Créé: 15.05.2019, 13h52



Partager via Whatsapp