Suisse L'immigration clandestine a chuté d'un tiers

2019-07-10

Suisse  L'immigration clandestine a chuté d'un tiers
Par nationalité, ce sont les Nigérians qui sont principalement entrés en Suisse de façon illégale lors des six premiers mois de 2019.

L'immigration clandestine a diminué de près d'un tiers au premier semestre 2019. Alors que 9061 personnes étaient entrées illégalement dans le pays au cours de la même période de l'année précédente, ce chiffre est tombé à 6531 entre janvier et juin.

Les gardes-frontière ont intercepté 3357 de ces personnes dans des trains, 2700 dans le trafic routier et 459 dans le trafic aérien, indique mercredi l'Administration fédérale des douanes (AFD.) Enfin, 15 d'entre elles ont essayé d'entrer en Suisse via un plan d'eau.

Le plus grand nombre d'interceptions de clandestins a de nouveau eu lieu au sud du pays, par exemple 1858 au Tessin. Les autorités de la région englobant le nord-ouest de la Suisse et l'ensemble du canton de Berne en ont stoppé 1728.

Au total, 2846 personnes ont été transférées à des autorités étrangères. Au premier semestre 2018, ce chiffre était encore de 4473. Par nationalité, 872 Nigérians sont entrés illégalement en Suisse. Viennent ensuite les ressortissants de Gambie (179), d'Algérie (106), du Maroc (104) et du Pakistan (104). (ats/nxp)

Créé: 10.07.2019, 16h07



Partager via Whatsapp